Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 21:47

Aujourd'hui, Sabine nous montre une autre technique, c'est le moulage de cuir de basane sur une statue.
Regardez, le résultat est superbe:
Tortue en cuir créée à partir de cuir basane naturel, trempé dans l'eau et moulé sur une statue de tortue.

IMGP0775tortue

IMGP0778tortue


La difficulté a été l'épaisseur du cuir (trop épais) celui ci faisait 2 mm.
L'idéal est un cuir entre 1,2 et 1,5 mm. 
La taille de la tortue est assez petite donc difficilement manipulable tout le long du séchage pour que le cuir épouse bien la forme.

La tortue fait environ 10 cm de long et environ 5 cm de large
Ustensiles : les mains et une petite cuillère pour le moulage, de la colle à bois et un pinceau pour fixer l'intérieur du cuir une fois sec
pour la couleur : un mélange d'huile végétal et de peinture acrylique ainsi que de l'élixir à dorer
Temps de séchage pour le cuir moulé : environ 1 journée et demi.

Pour toutes ces créations, Sabine à utiliser le livre: 

LE CUIR "les techniques pour créer des objets en cuir"  livre cuir

de Maria Teresa Llado i Riba et Eva Pascual i Miro

Editions GRUND

Cette technique est expliquée de la page 63 à la page 66.

Nous recommandons ce livre à tous nos lecteurs, il y a beaucoup de techniques expliquées avec des pas à pas et de nombreuses photos. Contrairement à d'autres livres, celui ci explique les techniques de base, accessible à tous, avec du cuir naturel et des outils simples et peu couteux.

Voici une autre réalisation :

dans les 2 photos suivantes, le moule est encore présent car le cuir est en cours de séchage.

IMGP0549

IMGP0551

L'orginal à coté de son double.
En séchant, le cuir se retracte, il peut être sérré, on a l'impression qu'il colle au moule.
Il faut le retirer délicatement.
Une fois retiré du moule, le cuir garde sans problème la forme du moule.

CROCOSEC

Ici, on voit le dessous, qu'il faut enduire de colle blanche vinylique (à bois) pour figer la forme.

IMGP0747

Après, il reste à le teindre à la couleur choisie et c'est fini.

 

Merci à Sabine pour toutes ces photos,

retrouvez la sur son blog: http://perso-sabine.over-blog.com

 

 

Repost 0
Published by Xaveir - dans Techniques
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 22:45

Pénéloppe nous propose un étui en cuir pour maintenir roulé un parchemin. Sur ce parchemin ses vœux de bonheur pour les jeunes mariés. Le cuir utilisé est du cuir luxe acajou.  

DSC00722

DSC00723

DSC00728

DSC00727

dede35

voici la méthode:

- découpe aux ciseaux d'après un "patron"

- brûlage des bords à la flamme, ma coupe n'est pas très nette et le coté daim à tendance à pelucher, une bonne odeur de cochon grillé envahit mon salon

- incision des fentes de 7 mm

- dessin  en pointillé du symbole de l'infini en prenant comme support le fil de perles que j'ai l'intention de broder

- perçage du cuir avec un clou de décoration et un marteau, finalement le marteau n'est pas indispensable en appuyant fort on sent le clou percer

- broderie avec un fil et deux aiguilles des perles en grenat de 3 mm (ce qui prend un peu de temps puisque la couture du cuir à la main est particulière...)

- passage des liens en satin noir 6mm

10 minutes pour réussir à faire trois jolis petits nœuds réguliers

Ce qui devait être rapide m'a quand même pris une soirée, mais pour une première je suis assez satisfaite du résultat. 

Merci à Pénéloppe pour sa contribution,
retrouvez la sur
http://latelierdepeneloppe.wordpress.com/

Repost 0
Published by Béatrice - dans Etuis et housses
commenter cet article
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 22:25

Le cuir d'autruche est un cuir peu connu, mais très joli.
Peu utilisé, car assez cher, son effet est pourtant garanti.
C'est un cuir très résistant.
Il se présente principalement sous 2 formes,
la peau d'autruche (le dos et le ventre de l'animal) :
Très souple et plutot doux.

peau autruche

Et la patte d'autruche :
entre 40 et 50 cm de long.
Cuir assez ferme. patte autruche grise

Voici quelques exemples de réalisations possible avec du cuir d'autruche.

Tout d'abord, la patte d'autruche, très réputée des maroquiniers de luxe, avec ses écailles spécifiques qui composent l'arrête centrale et des petits grains sur les côtés.

Ici, un étui à couteau avec la partie centrale du cuir de la patte d'autruche sur une face et du cuir pris sur le côté de la patte sur l'autre face. 07b j04

Ensuite, un etui porte clé, réalisé avec des morceaux du côté.
Le cuir noir est du veau tannage végétal luxe,
l'intérieur, du veau à doublure, épaisseur 0,7 mm.

01b

02b

04b

Et voici un porte carte réalisé avec du cuir luxe également, et une surpiqure avec une chute de peau d'autruche.

La peau d'autruche est très caracteristique avec ses gros grains (implants des plumes).

09b1

07b1

06b1

Merci à Seb pour sa contribution.
retrouvez le sur son site:

http://www.enviedecuir.com

Repost 0
Published by Xavier - dans Etuis et housses
commenter cet article
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 22:29

Amélie est une jeune créatrice pleine de talent.

Comme elle ne trouve pas de bijoux qui associent ses deux passions : la fimo et le cuir, elle a décidé de créer selon son imagination des bijoux et accessoires uniques. C'est ainsi qu'est née cette collection de bijoux :

 

Les colliers:

CIMG5166

   CIMG5238    CIMG5717  CIMG5306

   CIMG6554

 

La technique:

Découper deux morceaux de cuir noir.
Sur le premier, coudre des boutons en fimo réalisés précédemment.
Coller le deuxième morceau avec de la colle spéciale cuir afin que la finition soit parfaite après avoir inséré des lacets de daim pour l'attache.
Sur le lacet, fixer une pince ruban puis un fermoir mousqueton argenté.

 

Les bracelets:  CIMG5259

 

CIMG5158

 

CIMG5266

  CIMG6030

  CIMG6032

 CIMG6033

 CIMG6034

 

La technique:

La technique reste la même que pour les colliers
( le cuir est toujours doublé pour une finition parfaite )
La fermeture se fait par boutons pressions ou par scratch.

 

Les portes clés:

CIMG5668

 

CIMG5666

 

CIMG5670

 

CIMG5433

 

CIMG6529

 

CIMG6532 

La technique:

Le cuir est toujours doublé.
Une décoration de chaque côté pour qu'il soit reversible.
L'ensemble est cerclé par des rivets.
Finition en chaîne et mousqueton argenté

ou fil d'aluminium en spirale et anneaux en aluminium.

 

Merci à Amélie pour sa contribution
Retrouvez la sur son site :

http://lafimodamelie.over-blog.com

Repost 0
Published by Xavier - dans Bijoux
commenter cet article
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 21:55

Voici par étape la fabrication d'un étui traditionnel du Mali, en cuir de chèvre coloré ou, comme ici, en peau de gros lézard (50cm de long).

 

Tout d'abord, on découpe dans du carton de 1 à 1,5mm d'épaisseur deux pièces correspondant à la taille de la lame + 3mm.

   DSC03910.jpg

 

Puis, on assemble les deux morceaux autour de la lame, grâce à un morceau de tissu, que l'on colle en serrant bien le tout, avec de la néoprène.

  DSC03912

 

Afin de créer un relief sur l'étui côté manche, on coupe une bandelette de cuir, que l'on colle jusqu'à obtenir l'épaisseur souhaitée.

  DSC03916

 

On découpe alors un morceau de peau de lézard de la taille adaptée, que l'on mouille afin de pouvoir le tendre et le travailler.

 

DSC03917

 

Grâce à la néoprène, on peut coller la peau mouillée sur le tissu, en tirant bien à chaque fois afin d'éliminer tous les plis (qui, sans humidifier la peau, sont inévitables et disgracieux).

  DSC03919 

L'emplacement de la couture est traditionnellement sur un côté de l'étui, mais dans cet exemple elle est faite sur le dessus.

Grâce au carton + tissu, le fil de la lame ne peut pas atteindre le cuir. De plus l'ensemble est plus rigide.

Lors de la couture, ne pas hésiter à mouiller autour des points pour que ce soit plus facile.

 

DSC03922 

A la fin, on peut rabattre le cuir restant à l'intérieur de l'étui, pour cacher le carton.

Il ne reste plus qu'à frotter vigoureusement l'étui avec un morceau d'ébène poli, ou un os, un bois de chevreuil ou autre matériau lisse et dur, afin de rendre l'étui très brillant (comparez avec la peau de départ...la couleur a changé!

On peut également, avec des pigments naturels, teindre la peau. Ici, elle n'a pas été teintée.

 

Merci à Vinh pour ce nouveau reportage.

Repost 0
Published by Béatrice - dans Etuis et housses
commenter cet article

Présentation

  • : deco cuir
  • deco cuir
  • : Réaliser vous même vos propres objets en cuir. Des exemples, des techniques de travail du cuir et une boutique sur e-bay: deco cuir
  • Contact

Inscrivez vous à la newsletter

Pour recevoir gratuitement par mail une alerte des qu'un nouvel article est publié, inscrivez vous à la news letter.

Recherche